De La Griffe Siberian

De La Griffe Siberian

Sibérien

La Fierté Russe

Bienvenue sur notre site et bonne visite


 


 


La Chatterie de la Griffe Siberian est située en Midi-Pyrénées ( Haute-Garonne (31) ) à 35mn de Toulouse.



Elevage déclaré auprès de la DDPP de la Haute-Garonne

Détenteur du certificat de capacité

Chatterie enregistrée au LOOF




Nous participons régulièrement aux expositions ainsi vous avez la possibilité de voir nos reproducteurs et de nous rencontrer.





Lorsque nous mettons dans la rubrique chatons : 



Reste à l'élevage, le chaton est en observation et peut être disponible quand même vous pouvez donc nous contacter pour plus de renseignements.


 

L'histoire du chat Sibérien




Le chat Sibérien est le chat national de la Russie. 



Le Sibérien serait issu d’un croisement entre le chat  sauvage local (felis silvestris) originaire des Monts Oural, du plateau de Sibérie centrale et des monts de Caucase et les chats domestiques russes. 

 


Le chat Sibérien, originaire des forêts de Russie, est apparu dans l'histoire il y a plus de 1000 ans. Il a vécu pendant environ 200 ans à l'état naturel, dans les grands froids de la Sibérie. Il a connu un développement entièrement naturel, sans l'intervention de l'humain. Le Chat Sibérien est considéré comme l'un des plus imposants chats à cause de sa structure osseuse dense et importante.


En raison du climat extrêmement froid, ces chats ont développé des qualités supérieures de survie telles une peau plus épaisse, un manteau révulsif à l'eau, soit une fourrure plus dense et plus longue sans sous poil et ne formant pas de nœud. Le premier pedigree officiel de la race a été établi en Russie par la Kotefei en 1987. Il est finalement arrivé aux États-Unis au début des années 1990, importé par la chatterie Starpoint et en Europe, la même année, par la chatterie Newjskij en Allemagne. Il a été reconnu officiellement par les instances internationales en 1997.


 


Son caractère


 



C'est un Amour de chat, une force tranquille. Tout sauf indifférent, il est très affectueux, sociable et curieux. Sa voix est douce.


Doté d'une grande vitalité, il peut être très actif. Malgré sa forte personnalité, son caractère bien trempé, le Sibérien est très sociable avec ses congénères. Joueur, il s'entend bien avec les enfants. Câlin, il est très attaché à son maître. 

Facile à vivre, il aime que l'on s'occupe de lui, il convient aussi bien aux personnes âgées qu'aux familles.


Le Chat Sibérien est reconnu pour être un "chat-chien". C'est un animal obéissant et docile, qui comprend très bien le "non" bien qu'il ait son petit caractère. Le Sibérien a la réputation de résoudre les problèmes et comme un chien, il est loyal à sa famille d'adoption, ce qui fait qu'il est très apprécié dans les maisons où généralement il y a des amoureux des chiens. Le Sibérien viendra vous accueillir à la porte lorsque vous arriverez et il vous suivra partout dans la maison. Il viendra surveiller les invités qui arrivent et viendra à leur rencontre.


C’est un chat sentimental, équilibré et sensible.



Ce sont de vrais « chats chiens » très affectueux, démonstratifs et communicatifs. Chat-chien aussi dans le sens où ils s’adaptent très facilement aux changements. En ce qui concerne un chat Sibérien, il est possible de le prendre en vacances avec vous à la place de le faire garder chez soi. Ce qui est souvent très difficile avec d’autres races de chat qui sont plus craintives par rapport aux changements et qui ont besoin de leur routine et leur territoire.

S'adaptant facilement, s'il a accès à l'extérieur il ira volontiers mais s'il vit en appartement il sera très heureux à condition d'avoir un arbre à chat. 



Le chat Sibérien n'aime pas la solitude et le manque d'attention.

 


Un look sauvage,  une beauté naturelle


Sublime avec sa crinière de lion et sa belle fourrure hydrofuge

 



Le corps du sibérien est « en tonneau », c'est-à-dire assez rond. Ce n'est pas un signe d'obésité mais son ossature est comme ça. Il dégage une impression de force avec sa musculature développée.  Les pattes sont de longueur moyenne, puissantes et musclées. Les pieds sont grands et ronds, avec des poils entre les doigts. La queue est plutôt courte et va en s'effilant sur un bout arrondi.


On distingue un grand dimorphisme entre les mâles (5 kg et 7 kg) et les femelles (3.5 kg et 5.5 kg). Ces grands chats ont une maturité lente et leur croissance ne se termine que vers l'âge de cinq ans.

 

La tête est en forme de triangle adouci avec des pommettes, un crâne large et plat, et le nez moyennement long et un peu busqué. Le museau est rond et fort, bien que chez les femelles il soit plus fin. Les yeux sont grands, presque ronds, bien séparés l'un de l'autre (au minimum par la largeur d'un œil). Ils sont placés légèrement de biais et peuvent être dans toutes les couleurs, sauf chez les colourpoint (la couleur du Siamois)(les Sibériens colourpoint sont appelés Neva Masquerade) où ils sont bleus. Les oreilles sont de taille moyenne, larges à leur base et implantées à égale distance du côté et du milieu de la tête. Elles pointent vers l'avant, avec une extrémité arrondie.



AU QUOTIDIEN



Le Sibérien ne demande pas de soin particulier : un brossage par semaine suffit. Pendant la période de mue, un brossage rapide par jour est nécessaire. Toutefois il est important de ne pas négliger le brossage d'une part pour éviter les noeuds et d'autre part en se léchant le chat avale beaucoup de poils qui peuvent se transformer en boules dans l'estomac. Celles-ci sont la plupart du temps régurgitées mais il faut savoir  qu'il peut y avoir des occlusions intestinales. L'herbe à chat possède des vertus digestives et aide le chat à se purger en provoquant des vomissements. C’est un excellent moyen pour le matou de régurgiter les poils qu’il a ingérés en faisant sa toilette. Il n'est pas nécessaire de le laver sauf en cas de diarrhée par exemple.

Peu importe la race un chat doit être vermifugé et traité contre les puces régulièrement quelque soit son environnement (appartement,maison), il est important d'effectuer la visite annuelle chez le vétérinaire pour le rappel du vaccin et vérifier si tout va bien laugh


Le Sibérien a besoin de bouger et d’un minimum d’espace. Cela dit, il s’adapte parfaitement à la vie en appartement. Il aura néanmoins besoin de plusieurs pièces à visiter pour se promener et des activités pour l’occuper dans la journée ainsi que des arbres à chat, car il adore grimper. 



Les plantes attirent toujours beaucoup les animaux. Toutefois, il ne faut pas laisser votre chat manger vos plantes à l'intérieur comme à l'extérieur car elles peuvent être dangereuses pour lui. 






  • Pour leur faire plaisir, nous sommes parfois tentés de donner quelques petits extras alimentaires à nos chers et tendres félins, histoire de les changer un peu de leurs croquettes habituelles. Mais certains aliments sont dangereux pour les chats et donner les restes de son repas ou quelques morceaux du dîner que l'on est en train de préparer peut gravement nuire à leur santé.





 





Reconnu HYPOALLERGENIQUE ce qui signifie qu'il est moins allergène.


L'attrait principal du chat sibérien est sa caractéristique au niveau des allergies. En effet, certaines personnes sont allergiques à tous les animaux à fourrure, car ils sont allergiques à leurs poils ce qui fait que certaines d'entre elles sont allergiques aux chats, aux chiens, aux chevaux, etc. Par contre, il y a des personnes allergiques seulement et uniquement au chat. Il faut savoir que 85 %  des personnes allergiques au chat le sont à cause de la salive que le chat dépose sur sa fourrure lorsqu'il fait sa toilette. Ces personnes là sont donc sensibles à la protéine FEL D1 que l'on retrouve dans la salive, l'urine, les glandes hormonales et sébacées du chat.


Le chat Sibérien ne produit pas ou très peu la protéine FEL D1. 


 


Il ne faut toutefois pas tenir pour acquis que toutes les personnes allergiques auront du succès avec le chat sibérien. Il est recommandé de visiter l'éleveur, de passer du temps dans une même pièce que le chat sibérien, et ensuite bien évaluer la tolérance aux allergies. Les personnes asthmatiques doivent être plus prudentes.



Aucune étude à ce jour est capable de dire si un mâle ou une femelle est plus ou moins producteur de la protéine FEL D1, la lignée doit certainement rentrée en ligne de compte.